Association Anne-Gabrielle, un modèle pour la jeunesse

  • Facebook
MD Caron.jpg

En décembre 2018, le conseil paroissial de Saint-François de Paule, à Toulon, a décidé de constituer l’abbé Fabrice Loiseau acteur de la cause de béatification et de canonisation d’Anne-Gabrielle Caron. L’abbé Loiseau est le curé de cette paroisse que fréquentaient Anne-Gabrielle et sa famille. Cette démarche a reçu les encouragements de Monseigneur Rey, évêque du diocèse de Fréjus - Toulon.

En avril 2019, l’acteur a nommé Pascal Barthélemy comme postulateur.

Depuis, le site Internet a été créé ; l’ouverture du procès se prépare.

Une neuvaine a été lancée en septembre 2018, approuvée par Monseigneur Rey.
Elle a déjà été diffusée à 120 000 exemplaires. Et la réputation de sainteté se répand rapidement. Des images de la neuvaine sont maintenant distribuées en Italie, à Malte en Espagne, en Amérique du Nord.

Daniel-Ange.jpg
M de Crousnilhon.jpg

Pascal Barthélemy,

postulateur

Marie-Dauphine Caron, la mère d’Anne-Gabrielle, a écrit un très beau livre sur la vie et la mort de sa petite fille.

Ce livre très touchant, préfacé par Monseigneur Rey, montre le chemin de souffrance d'Anne-Gabrielle et de sa famille et son extraordinaire ascension spirituelle. Il permet à beaucoup de lecteurs de découvrir Anne-Gabrielle.

 

On trouvera sur ce lien une interview de Marie-Dauphine Caron au magazine Famille Chrétienne.

Deux ouvrages, du Père Daniel-Ange et de Michel de Crousnilhon, consacrent un chapitre à Anne-Gabrielle. D’autres livres ou recueils sont annoncés en préparation.

Où en est la procédure de béatification et de canonisation d’Anne-Gabrielle Caron ?

Travaux préparatoires à l’ouverture de la procédure

Quant à la réputation de signes, plusieurs témoignages déjà reçus par le postulateur sont parfaitement crédibles. (NB : conformément à la volonté de leurs auteurs, tous ne sont pas publiés sur le site.)

Prochaines étapes

Le postulateur a remis un libelle pour demander à Monseigneur Rey d'ouvrir la procédure diocésaine. Monseigneur Rey, qui l'a accepté, a demandé le nihil obstat à la Congrégation des causes des saints ; par cet acte, elle indique que rien ne s'oppose à l'ouverture de la procédure. Monseigneur Rey demandera l'avis de la conférence épiscopale des évêques de France. Il publiera un édit par lequel il annoncera aux fidèles de son diocèse l'ouverture de la procédure et appellera les témoins qui n'auraient pas été contactés par le postulateur à se faire connaître.

L'étape suivante sera le lancement du procès diocésain par Monseigneur Rey, ce qui ouvrira officiellement la procédure de béatification et de canonisation d’Anne-Gabrielle, qui recevra alors le titre de Servante de Dieu.

Monseigneur Rey et l’abbé Loiseau auprès d’Anne-Gabrielle