Un été tourné vers les autres

A l’approche des grandes vacances, l’heure est aux projets pour occuper ce temps de repos et de loisirs, surtout après une année ponctuée de confinements.

 

Dans ce programme qui s’annonce peut-être bien rempli, apprenons aux enfants à garder le cœur ouvert pour les autres, pour ceux qui ne peuvent pas partir en vacances, pour ceux qui sont seuls, malades ou dans la peine. Comme Anne-Gabrielle aimait à préparer des petits cadeaux et des petites surprises aux uns et aux autres, nous proposons aux enfants d’offrir un peu de leur temps de vacances pour ces personnes, en leur envoyant une ou plusieurs cartes postales afin de leur apporter soutien, joie et réconfort.

Pour cela, vous trouverez ci-dessous :

  • un petit texte explicatif pour les enfants ;
     

  • différents modèles de cartes postales à imprimer, à colorier et à envoyer ;
     

  • une réflexion autour de ces cartes postales.

 

 

Et, s'il vous plaît, faites-nous part de vos réactions à l'utilisation de cet outil pour que nous puissions l'améliorer à partir de vos expériences ! Le formulaire est ici.

Un cœur ouvert aux autres

 

Voici les grandes vacances, tant attendues ! Pendant ces deux mois, tu vas te reposer et peut-être participer à des activités familiales, amicales, scoutes… Dans la joie de ces loisirs et de ces retrouvailles, il est important de garder le cœur ouvert aux autres. Au lieu de profiter égoïstement de ces bons moments, ayons le souci de ceux qui ont moins de chance que nous.

 

Ta tire-lire n’est peut-être pas très garnie et tu te demandes bien ce que tu pourrais faire pour les autres. Eh bien, il y a quelque chose dont tu disposes et dont tu peux faire cadeau facilement, c’est ton temps. Au milieu des mille et une activités qui agrémenteront tes vacances, tu peux partager un peu de ce temps si précieux avec ceux qui souffrent de maladie, de ne pouvoir s’offrir des vacances, d’être seuls, d’être dans la peine ou le deuil.

 

Une manière de consacrer du temps aux autres, c’est de leur écrire une lettre. Anne-Gabrielle aimait beaucoup préparer des petits cadeaux et des petites attentions pour les autres. Elle voulait ainsi leur montrer qu’elle les aimait, leur donner du courage, les réconforter et soulager leur peine. A ton tour, en envoyant une ou plusieurs des cartes postales qui te sont proposées ci-dessous, tu peux manifester aux autres ton soutien et ta sympathie.

 

Parce qu’il y a « plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Ac. 20, 35) ces actes d’amour du prochain et de générosité t’apporteront de la joie et n’en rendront tes vacances que plus belles

4 images.jpg

REFLEXION SUR LES CARTES POSTALES

A proposer de préférence avant le coloriage des cartes.

Conseil pour l’impression : utiliser de préférence un papier d’un grammage élevé (environ 200g/m) pour la tenue des cartes. Nous vous proposons soit 4 cartes identiques par page, soit 4 cartes différentes. A vous de choisir  la page que vous voulez imprimer !

 

 

Qu’est-ce que je vois sur ces cartes postales ?

La forme du visage d’Anne-Gabrielle tel qu’on le voit sur l’image de la neuvaine.

Des fonds variés à colorier.

 

Qu’est-ce que je lis sur ces cartes postales ?

Deux phrases prononcées par Anne-Gabrielle dans les semaines qui ont précédé sa mort :

Le Bon Dieu fait toujours ce qu’il y a de mieux pour nous. (juin 2010)

Pourquoi vous inquiétez-vous ? Il suffit de demander au Bon Dieu. (juillet 2010)

 

Alors qu’elle souffre terriblement et qu’elle sent sa mort proche, Anne-Gabrielle garde confiance en Dieu. Elle est convaincue que si Dieu permet cette épreuve, c’est ce qu’il y a de mieux pour elle. Elle sait aussi que Dieu nous écoute et répond à nos prières, c’est pourquoi elle trouve qu’il est inutile de s’inquiéter. Il vaut mieux s’en remettre directement à Dieu qui veille sur nous.

Ces deux phrases, pleines de confiance, sont donc un encouragement pour traverser les épreuves de la vie. Elles sont aussi réconfortantes pour ceux qui souffrent ou qui sont dans la peine : Dieu les aime et ne les abandonne pas !

En envoyant une de ces cartes postales, tu adresses ainsi au destinataire un message d’encouragement et de réconfort.