Association Anne-Gabrielle, un modèle pour la jeunesse

  • Facebook

L’acceptation et l’offrande de la souffrance

Elle a accepté ses souffrances

Anne-Gabrielle s’est beaucoup interrogée sur la raison pour laquelle Dieu l’a choisie pour porter cette épreuve. L’abbé Dubrule lui a expliqué que personne ne pourrait répondre à cette question. « Ce que je peux te dire, c’est ce que tu peux faire de cette souffrance : l’offrir. » Et Anne-Gabrielle, dans un élan spirituel extraordinaire, a, dans l’instant, compris et accepté cela et l’a mis en pratique. 

Elle a offert ses souffrances

« J’ai demandé au Bon Dieu de me donner toutes les souffrances de enfants de l’hôpital. (…) Je souffre tellement que si eux pouvaient ne pas souffrir. » Février 2010

« Ce matin, j’ai offert des sacrifices pour les âmes du purgatoire. (…) Dîtes, vous pensez que les âmes que j’aurai délivrées par mes sacrifices, elles pourront faire quelque chose pour moi quand je serai morte ? Vous pensez qu’elles savent que, quelque part sur terre, il y a une petite fille de huit ans qui souffre pour elles ? » 24 juin 2010