En Avent sur les pas de Marie

Une nouvelle année liturgique va s’ouvrir mais d’une façon particulière en raison des temps troublés que nous traversons. Dans les épreuves, Marie nous recommande de l’invoquer avec confiance. Nous vous proposons donc de profiter de ce temps de l’Avent et de la fête de l’Immaculée Conception pour initier ou développer la dévotion mariale dans le cœur des enfants.

Souvenons-nous que, par le passé, c’est souvent aux enfants que Marie s’est adressée, leur recommandant de prier le Notre Père et le Je vous salue Marie, de réciter le chapelet, comme à La Salette, à Lourdes, à Fatima, à L’Ile-Bouchard... Elle leur demande d’offrir ces prières pour la paix, le salut des âmes, la conversion des pécheurs ou encore pour la France. Plus récemment, Anne-Gabrielle nous montre que cette dévotion n’est pas tombée en désuétude puisque la récitation du chapelet a rythmé sa courte vie.

Ces exemples nous montrent que la pratique du chapelet est tout à fait accessible aux enfants. A plus forte raison dans le contexte actuel, à nous de la faire connaître aux plus jeunes et de leur en donner le goût et l’exemple. Pour vous y aider, vous trouverez ci-dessous :

  • une présentation de l’Avent puis de la fête de l’Immaculée Conception ;

  • une piste concrète pour vivre l’Avent avec Marie, à l’école d’Anne-Gabrielle.

 

Il est recommandé d’adapter cette trame à l’âge de chaque enfant. En complément de ce texte, nous proposons pour les enfants un dessin à commenter et à colorier.

Et, s'il vous plaît, faites-nous part de vos réactions à l'utilisation de cet outil pour que nous puissions l'améliorer à partir de vos expériences ! Le formulaire est ici.

L’Avent

Le dimanche 29 novembre s’ouvrira l’Avent, ce temps durant lequel l’Eglise nous invite à préparer notre cœur à la venue de Jésus. La venue de Jésus est fêtée chaque année, le jour de Noël. Ce jour-là, nous célébrons la naissance de notre Sauveur, de celui qui est venu nous racheter, nous pardonner nos péchés et nous ouvrir les portes du Ciel. A nous de préparer nos cœurs durant l’Avent pour l’accueillir du mieux possible dans la crèche le 25 décembre prochain.  

 

L’Immaculée Conception

Au cours de l’Avent, nous célébrons une autre grande fête, celle de l’Immaculée Conception. C’est une fête en l’honneur de la Vierge Marie, notre Maman du Ciel. Par cette fête, nous reconnaissons que Marie a été conçue, est née et a vécu sans péchés. Autrement dit, Marie a eu et a gardé une âme toute pure toute au long de sa vie.

Avec son âme toute pure, Marie est au Ciel, près du Bon Dieu. Elle est donc à la meilleure place pour transmettre à Dieu nos prières et nos demandes, pour intercéder pour nous. Elle a promis de répondre à nos prières et de nous donner des grâces pourvu qu’on les lui demande.

Avec Anne-Gabrielle, prier Marie

Anne-Gabrielle connaît cette promesse de Marie. Dès son plus jeune âge, elle se tourne avec confiance vers sa Maman du Ciel. Pour lui confier une inquiétude, lui demander de l’aide ou la remercier, elle récite des Je vous salue Marie. Elle répète souvent : « Comme la Sainte Vierge doit être belle et comme j’aimerais la voir ! » (Mars 2009 et à plusieurs reprises jusqu’à sa mort.)

 

Plus encore durant sa maladie, Anne-Gabrielle a recours à Marie. Pour pardonner à ceux qui lui ont fait du mal ou pour demander pardon à ceux qu’elle ne peut pas revoir, elle chante des Je vous salue Marie. Jusqu’à la fin, elle en récite pour demander de l’aide pour supporter les souffrances ou pour offrir ses renoncements.

 

Lorsque le Bon Dieu vient la chercher dans la nuit du 23 juillet 2010, elle a un chapelet enroulé autour de son poignet. C’est comme si Marie lui tenait la main au moment de paraître devant Dieu.

 

     Durant ce temps de l’Avent, toi aussi tu peux marcher vers la crèche en donnant la main à Marie. Pour cela tu peux colorier la Sainte-Vierge, les étoiles et Anne-Gabrielle ; mais pas encore les bougies ; puis, chaque jour de l’Avent, tu peux :

  • choisir une intention particulière : pour un malade, pour les pécheurs, pour la France, pour quelqu’un que tu aimes ou que tu n’aimes pas assez, pour la paix, etc. ;
     

  • réciter une dizaine de chapelet, c’est-à-dire un Notre Père, dix Je vous salue Marie et un Gloire au Père à l’intention que tu as choisie ; si tu es trop petit, tu peux réciter au moins un Notre Père et un Je vous salue Marie ;
     

  • et colorier ensuite l’une des bougies de l’illustration.
     

La nuit de Noël, tu pourras offrir à l’Enfant-Jésus ce chemin de lumière et de prières sur lequel tu auras cheminé avec Marie tout au long de l’Avent. 

REFLEXION SUR L’ILLUSTRATION

(à proposer avant la réalisation du coloriage)

 

Quels personnages est-ce que je reconnais sur ce dessin ?

  • Debout, la Vierge Marie, couronnée d’étoiles.
     

  • Assise à ses pieds, Anne-Gabrielle.

 

Que se passe-t-il ?

  • Anne-Gabrielle est en train de prier. Elle s’adresse à la Vierge Marie en récitant de nombreux Je vous salue Marie sur son chapelet. Elle tient une bougie à la main, symbole de sa prière et de son recueillement. Anne-Gabrielle prie Marie pour elle et pour les autres.

 

  • Derrière elle, la Vierge Marie est debout dans le Ciel, comme le montrent les étoiles qui l’entourent et la nuée sur laquelle elle se tient. Elle a les bras écartés et tendus vers la terre. De ses mains sortent de rayons. « Ces rayons sont le symbole des grâces que je répands sur les personnes qui me les demandent », comme elle l’a dit elle-même à sainte Catherine Labouré (27 novembre 1830).

 

  • Les 26 bougies qui encadrent cette illustration représentent chacun des jours de l’Avent, à partir du premier dimanche de l’Avent (le 29 novembre) jusqu’à la vigile de la Nativité (le 24 décembre). Chaque jour nous rapproche de la naissance de Jésus, dans la crèche, la nuit de Noël.

Association Anne-Gabrielle, un modèle pour la jeunesse

  • Facebook